Rennes-Hué pour des liens plus solidaires

Aménagement d’un jardin de plantes médicinales et animation auprès des enfants

Les 6 compagnons du groupe de Rennes Saint Hélier, Louis, Lucas, Maud, Manon, Coline et Margot sont partis pendant l’été 2017 un mois au Vietnam en partenariat avec « Les Sampaniers du Vietnam" pour aider à l'aménagement d'un jardin de plantes médicinales.

A Hué, au centre du pays, l'association des Sampaniers du Vietnam a fait construire un centre d’accueil pour 45 enfants défavorisés, orphelins ou victimes de maltraitances : la Maison des Affections. Les compagnons y ont aménagé un jardin destiné à faire pousser des plantes médicinales, dont l’usage est très développé en Asie. Ils ont également aidé à l’aménagement de la cour de récréation de l’école du village. L’objectif de ce projet était aussi de rencontrer des jeunes locaux et comprendre les différences culturelles. Pour ce projet, ils ont pu recevoir une subvention JSI (Jeunesse Solidarité Internationale) du Ministère des Affaires Etrangères.

 

 Pistes d'action

Brevet scouts du mondepiste d'action solidarité

 Présentation de l'équipe

Compagnons : (contacter l'équipe)

Louis, Lucas, Maud, Manon, Coline et Margot

Équipe :
 2e temps - 2016/2017
Groupe :
 Rennes Saint-Hélier
Territoire :
 Haute Bretagne

 

Notre projet en bref

Un départ fort en émotions

Un des moments les forts de notre expériment a été le moment du départ de la Maison des Affections où nous avions passé trois semaines et donc celui des adieux à Thuy, Jean, la nourrice, les autres volontaires et surtout aux 45 enfants. Quand il a fallu partir, nous avons été très surpris et émus de les voir nous offrir plein de dessins, lettres, scoubidous et petites attentions. Certains enfants pleuraient et du coup, certains compas aussi ! Ils nous accompagnés jusqu’à la dernière minute avant de monter dans le taxi. Nous avons ainsi pu nous rendre compte à quel point l’attachement que nous avions pour eux était réciproque et même si on ne se comprenait pas linguistiquement, des liens très forts s’étaient tissés par les jeux, les gestes, les sourires et les souvenirs.

Nous avons pris conscience qu’une vie plus simple était possible

La rencontre avec les jeunes vietnamiens a été pour notre équipe le moyen de gagner en ouverture d’esprit, d’être curieux sur leur mode de vie, leurs projets futurs… Le fait que l’on ait le même âge a facilité la communication, nous nous sommes trouvés des points communs étant donné qu’il n’y avait pas la barrière de la langue. Une complicité est née notamment autour de la construction du jardin mais aussi durant les repas et veillées que nous passions avec eux. La visite de la ville de Huê a permis de resserrer d’avantage les liens.

Ce projet nous a permis de prendre un certain recul sur la vision des pays du Sud et nous a fait prendre conscience qu’une vie plus simple, comme celle découverte sur place, était possible et rendait tout aussi heureux.

Notre projet sur place a dépassé nos attentes: nous nous attendions à faire plusieurs petites actions pour l’association mais finalement, nous avons réalisé une action très concrète et utile que nous avons pu faire de bout en bout et cela nous a apporté une certaine fierté. Cela nous a donné envie d’entreprendre, dans un futur plus ou moins proche, d’autres projets de solidarité internationale.

Un vidéo pour témoigner!

Au cours de notre projet, nous avons pu réaliser cette vidéo:

 

 

Agir pour les Objectifs de Développement Durable

Les Objectifs de Développement Durable  (ou ODD) sont les 17 objectifs mis en place par l’ONU pour la période 2015-2030 afin d’éradiquer la pauvreté, combattre les inégalités, et protéger la planète et ses habitants. Le projet des Compastèques de Rennes Saint-Hélier a contribué à l'amélioration des conditions de vie des enfants accueillis par le centre et de leurs familles. En facilitant l'accès au jardin de plantes médicinales, ils ont agi dans le cadre de l'ODD 3: Bonne santé et bien-être et de l'ODD 11: Villes et communautés durables, en participant à l'aménagement d'un espace vert!

                           

                           

Vert l’infini et l’ouganda
A la découverte de l’association Gabatcha à Madagascar
Posted in Témoignages de compas.