L’envol Vert: une équipe à Madagascar

Un bassin de pisciculture pour le village d’Ambodivona

Le 13 juillet 2017, l’équipe compagnon du groupe Sainte Marie des Batignolles (75) composée de Margaux, Céline, Madeleine, Violaine, Aurélie et Lilas, quittait la France direction Madagascar ! Le projet des Compassionnées: participer à la construction d’un bassin de pisciculture et proposer des activités d’animation pour les enfants du village. Par ce projet, elles voulaient avant tout mener une action dont l’impact sur les populations locales serait durable. Dans ce but, elles ont reçu une subvention JSI (Jeunesse Solidarité Internationale) du Ministère des Affaires Etrangères.

Pourquoi partir à Madagascar ?

Nous avons assisté au début de l’année dernière au week-end de rentrée de la branche compagnons au sein des SGDF. L’une des équipes a témoigné de son expérience passée auprès de l’ONG malgache Fihavanana lors de leur séjour à Madagascar. Ce témoignage nous a plu à toutes et cette vision concrète d’un projet alliant animation et construction nous a séduites.

En effet, la construction nous permet d’aider dans une idée de long terme et l’animation est un moyen privilégié d’échange et de découverte culturelle. C’est cette idée de lier les deux qui nous a amené à l’association Fihavanana qui se situe à Madagascar. Le président de l’ONG, Njaka RANDIAMAMPITOVY, a répondu par mail, ce qui nous a permis de construire un dialogue autour des besoins de l’association et de nous entendre sur un projet en accord avec nos compétences et les besoins du village où nous nous sommes rendues. Il nous a également aidés pour la mise en relation avec les scouts malgaches qui nous ont accompagnés durant tout notre séjour à Madagascar !

 Pistes d'action

Brevet scouts du mondepiste d'action solidarité

 Présentation de l'équipe

Compagnons : (contacter l'équipe)

Margaux, Céline, Madeleine, Violaine, Aurélie et Lilas

Équipe :
 2e temps - 2016/2017
Groupe :
Sainte-Marie des Batignolles
Territoire :
 Paris Nord - Chat Noir

 

Notre projet en bref

« Le jumelage avec les scouts malgaches nous a permis de créer des liens profonds et a fortement participé à notre découverte de la culture malgaches »

Tout au long du projet, le jumelage avec les scouts malgaches a été très important pour nous, et nous a permis de créer des liens profonds avec eux. Nous avons échangé sur nos pratiques scoutes, discuté et joué ensemble pendant le mois que nous avons passé avec eux.

Nous en sommes ressorties très enrichies, notamment sur le fait que, malgré les différences de niveau de vie, nos points communs étaient très nombreux. Cela nous a également ouvert les yeux sur leur grand sens du partage et de la vie en communauté, et sur leur débrouillardise impressionnante. La proximité en termes d’âge nous a permis d’établir facilement le contact et d’échanger sur des sujets de notre âge. Au fur et à mesure des semaines, nous avions l’impression d’être réellement intégrées. Nous avons petit à petit appris à découvrir le village et ses habitants et notre regard sur ce lieu a changé. A la fin du séjour nous le considérions presque comme une deuxième maison, et les adieux ont été difficiles, à la fois aux gens mais aussi au lieu en lui-même, qui nous a réellement marquées.

S’engager de façon durable

Le projet nous a permis de comprendre qu’il était possible de s’engager concrètement et simplement au service des plus démunis. A Madagascar, ce projet a permis aux habitants de s’engager concrètement dans l’amélioration de leurs conditions de vie et de tisser des liens de solidarité entre les habitants du village, les professeurs, les élèves et les membres de l’association.

Pour nous, le projet nous a permis de découvrir une autre culture et un autre mode de vie radicalement différent du nôtre. Il nous a permis d’acquérir des connaissances techniques de construction locale. Nous avons tissé des relations étroites avec les habitants du village. Cela nous permet de prendre de la distance par rapport à notre manière de vivre. Ce voyage a enrichi notre vision du monde en expérimentant un changement complet d’environnement. L’adaptation à un mode de vie différent du nôtre et la confrontation avec la grande pauvreté qui touche de nombreux malgaches nous a toutes fait grandir, plus conscientes des enjeux et des besoins actuels.

Notre vidéo témoignage

Tout au long de notre projet, nous avons rassemblé images et vidéos afin de pouvoir témoigner par cette vidéo de cette expérience inoubliable!

Agir pour les Objectifs de Développement Durable

Les Objectifs de Développement Durable  (ou ODD) sont les 17 objectifs mis en place par l’ONU pour la période 2015-2030 afin d’éradiquer la pauvreté, combattre les inégalités, et protéger la planète et ses habitants. Le projet des compagnons de Sainte-Marie des Batignoles a contribué à l'amélioration des conditions de vie des habitants du village d'Ambodivona. Ils ont agi dans le cadre des ODD suivants:

  • ODD 7: "Energie propre et d'un coût abordable" en participant à l'installation de panneaux solaires pour le village;
  • ODD 8: "Travail décent et croissance économique", par la construction du bassin de pisciculture;
  • ODD 15: "Vie terrestre" en permettant la diminution de l'utilisation des lampes à pétrole grâce aux panneaux solaires;
  • ODD 17:"Partenariat pour la réalisation des objectifs" en menant un projet local avec les scouts du pays!  

                           

                           

                           

                           

                           

                           

Les 7 unis-verts aux Philippines
Ici, l’hôpital ne se moque pas de la charité
Posted in Témoignages de compas.