Filmer-Echanger : sur la route du Commerce équitable au Pérou

Nous sommes une équipe de cinq compagnons français : Alice, Thomas, Lénaïc, Antoine et Thomas. Depuis un an et demi, nous menons un projet de solidarité internationale inscrit dans la démarche « Scouts du Monde » : Têtes de gondoles, un reportage franco-péruvien sur le commerce équitable et l’économie sociale et solidaire.

Notre texte fondateur s’ouvre avec une citation de Baden-Powell qui nous exhorte à laisser le monde un peu meilleur qu’il ne l’était quand nous y sommes venus. Cette pensée inscrit d’emblée notre projet dans une dimension internationale ; à travers lui, et à notre manière, nous souhaitons répondre à l’enjeu de la citoyenneté du 21e siècle : comment vivre ensemble dans un monde hypermondialisé ? Cela passe par un « penser global et agir local » afin de dépasser le modèle de développement dominant qui cause tant de dégâts !

Le reportage “Têtes de gondoles” donne à voir des alternatives réalisables ici et maintenant, respectueuses de l’environnement et de la collectivité grâce au travail d’individus en coopération ; ce sont des démarches d’économie sociale et solidaire que nous avons filmées en France et au Pérou. Aujourd’hui, le développement des pays du Nord et du Sud ne doit pas se penser de manière séparée, et si les compagnons s’envolent pour d’autres horizons, le rôle qu’ils ont à jouer au niveau local est considérable : c’est à cette échelle nous avons le plus de capacité d’action. Nous avons cherché à articuler le proche (notre région) avec cet ailleurs qu’est le Pérou car ils sont aux prises avec des enjeux similaires et que l’information permet de s’enrichir des pratiques de l’autre.

Cette expérience vécue en tant que scouts du monde et avec des scouts du monde, nous a été d’une extrême richesse, notamment grâce au regard qu’elle nous permet de porter sur l’Autre, l’étranger qui semble tant avoir besoin de notre aide. Malgré les kilomètres, les océans ou les étendues qui nous séparent, nous retenons avant tout ce qui nous rassemble : nos différences culturelles ne nous rendent pas irréductibles les uns aux autres, nous pouvons travailler en coopération afin de changer le monde comme il va !

Alice, Thomas, Lénaïc, Antoine et Thomas.

Equipe Compagnons de Mont de Marsan

http://www.filmer-echanger.org

Les Enfants de Lupra
Équateur : redonner la fierté de vivre à la campagne
Posted in Témoignages de compas.

3 Comments

  1. Pingback: Projet Népal | Pearltrees

  2. Pingback: Témoignages | Pearltrees

  3. Pingback: Témoignages | Pearltrees

Laisser un commentaire