des couleurs plein la vue en Tanzanie

Nous sommes une équipe de quatre compagnons marins de Toulon. En été 2015 nous sommes allés jusqu’en Tanzanie passer un mois dans une école maternelle tenue par des religieuses.

Pendant deux ans notre quotidien a été rythmé par la préparation de notre projet de solidarité internationale. et cette préparation a été très riche en enseignements : Apprendre à travailler en équipe, présenter son projet, prendre des décisions, s’informer, trouver des financements… Pour répondre à nos envies, notre expériment devait être en lien avec l’éducation et avoir lieu dans un pays moins souvent visité par les compagnons.

C’est comme ça que nous avons atterri en Tanzanie du 24 juillet au 24 août 2015.

Enseigner et raviver les couleurs

Plus précisément nous étions dans une école maternelle de Bagamoyo. L’École « Aimée Pignolet », tenue par des religieuses de la congrégation de Filles de Marie de Saint Denis. (Une communauté fondée sur l’île de la Réunion). Auprès d’elles nous avions une double mission : Dispenser des cours aux enfants et rafraichir l’établissement en faisant quelques travaux et en repassant un coup de peinture sur les couleurs fanées.

temoignage-tanzanie-2015-duquesnes03L’école comportait deux classes pour des élèves qui avaient entre 18 mois et 6 ans, la « baby class » et la « middle class ». Nous nous sommes répartis deux par classe et nous avons partagé le quotidien des maîtresses de l’école qui enseignent en trois langues : le swahili, l’anglais et le français. Pour les décharger un peu nous avons pris en charge les classes de français et d’anglais. Nous leur avons aussi appris les parties du corps, les couleurs, les nombres sans oublier les récitations et les chansons.

Sitôt les enfants partis, en fin d’après-midi, nous commencions les travaux de rafraichissement de l’école. Nous avons commencé par redonner des couleurs à la fresque qui en avait bien besoin. Puis nous avons réalisé cinq petits escaliers pour que les enfants puissent monter plus facilement dans les salles de classe. Enfin, nous avons repeint les parties abimées de la façade extérieure.

Grâce à un appel au don et quelques achats complémentaires, nous ne sommes pas venus les mains vides. Nous avons pu apporter des fournitures scolaires et du matériel de bureautique : Deux ordinateurs, des CD/DVD, des livres, des feutres, des cahiers, des stylos, des crayons de couleur. Tout ce matériel va permettre aux maîtresses de pouvoir varier leurs activités et de faciliter leurs tâches administratives.

 

Pistes d'action

Brevet scouts du mondepiste d'action développementpiste d'action enfance et éducation

 

Présentation de l'équipe

Les compagnons :

Florian, Agathe, Marie, Margaux

Équipe :
 2e temps - 2014/2015
Groupe :
 1è marine Toulon - Duquesne
Territoire :
 Var

Témoignage-tanzanie-2015-duquesne01

 

des rencontres tout sourire

Ce projet a été l’occasion de découvrir une culture et des réalités de vies totalement opposées aux nôtres. Tout le voyage était marquant mais ce que nous garderons le plus c’est le sourire et la gentillesse de la population. Les enfants s’amusent avec un rien, voire avec rien, mais le rire rythme leurs jeux. Cela nous a fait bien réfléchir sur les « besoins » que nous avons d’avoir toujours plus pour ne pas nous ennuyer.

Nous en avons évidemment profité pour visiter le pays. Grâce à des rencontres faites sur place nous avons pu avoir la chance de visiter Arusha, le cratère de Ngorongoro et Zanzibar.

Mais ce sont toutes les personnes que nous avons croisées qui nous ont fait véritablement vivre la Tanzanie. En immersion totale nous avons énormément partagé. Toutes les personnes rencontrées dans la rue nous ont accueilli avec gentillesse et bienveillance. Ils nous abordaient pour savoir comment nous allions, si notre séjour se passait bien et quels étaient nos projets futurs. Il faut avouer que notre premier réflexe d’occidental n’a pas été dénué d’une certaine méfiance. Mais nous nous sommes vites adaptés au climat de partage et d’entraide qui régnait.

temoignage-tanzanie-2015-duquesnes04La maîtresse de l'école nous a appris énormément de choses. Elle nous a invité à diner chez elle et nous a préparé plein de bonnes choses. Elle répondait toujours au mieux à nos questions, depuis la traduction des mots en swahili jusqu’aux recettes des plats que nous avions goûté !

Nous avons aussi beaucoup aimé discuté avec des collégiennes et des lycéennes qui étudiaient juste à côté de l’école maternelle. Avec elles nous allions à la messe et la célébration était jalonnée de chants de danses et de cris de joie ! À la fin de la messe elles venaient nous raconter leurs histoires et à travers elles nous avons eu un aperçu beaucoup plus clair de leur vie sur place.

Pendant notre voyage, nous avons rencontré les scouts de Bagamoyo et Zanzibar. Ça a été l’occasion d’échanger sur nos différentes pratiques du scoutisme et sur les activités que nous avions l’habitude de faire dans nos groupes respectifs. Selon la tradition nous avons échangé nos foulards.

À notre retour de France, nous avons pu partager notre expérience avec nos différentes partenaires. On nous a invités à parler de notre projet en Tanzanie en ouverture de la conférence de Guy Aurenche « La solidarité heureuse » et organisée par le CCFD-Terre Solidaire. Aujourd’hui, on peut dire que cet expériment n’est pas totalement achevé. Il perdure à travers nos témoignages, nos souvenirs et le contact que nous avons gardé avec l’école.

Florian pour l'équipe

 

 

Aux fourneaux pour les enfants de quezon city
Transmettre la cohésion d'équipe chez décathlon
Posted in Témoignages de compas.