Chantier médiéval dans les Cévennes

Nous sommes une équipe de 6 compagnons dans le groupe Saint Nom La Bretèche. L'été dernier nous sommes partis dans les Cévennes pour vivre un expériment court. Entre rencontres, promenades, fous rires, baignades et construction de murs en pierre sèche, ce camp riche en activités nous a laissé un souvenir impérissable.

Une mission de construction d’un château-fort et de son village médiéval…

Nous sommes 6 : Renan, Bertrand, Paul, François, Jacques et Thibault. Après une année de dur labeur, nous sommes partis pour les Cévennes afin de vivre notre premier expériment. Nous avons participé à la construction d'un village tel que les premiers habitants de la région les concevaient. Nous avons choisi ce camp parce que la rénovation de chantiers nous attirait. De plus, lors de notre précédent camp aux Pionniers-Caravelles nous avions déjà vécu un CAP similaire que nous n’avions malheureusement pas pu approfondir à cause du trop grand nombre de participants. De ce fait, nous nous sommes lancés à la recherche d’une potentielle association qui nous conviendrait. C’est finalement en une semaine que nous sommes parvenus à la trouver après avoir tant tardé. Nous étions tout justes encore dans les délais. D’une certaine façon, nous étions fiers d’y être parvenus. L’association des Fous de la Sogne a commencé le chantier médiéval en 2009 et il se poursuivra jusqu’en 2045. Cet été, elle accompagnait une trentaine de personnes au sein du projet. Deux autres équipes de compas nous accompagnaient, ce qui nous a permis de faire des rencontres et d’échanger principalement avec eux.

Nous sommes partis pour deux semaines. Lorsque nous sommes arrivés sur place, Fred nous attendait. Fred c’est l’initiateur de ce projet, il est âgé de 33 ans et a toujours été passionné par l’histoire et l’archéologie. Il nous a fait découvrir l’étendu du parc naturel qui s’étend sur un peu plus de trois hectares. Entre faïsses*, châtaigniers et quelques anciennes vignes de cépages oubliés, c’est ici, loin de toute agitation que notre groupe s’est retrouvé pour participer à cet incroyable projet.

Notre rôle était de construire des maisons, des murailles ainsi que des tours de façon à redécouvrir les gestes et techniques d’autrefois, dans les domaines de la pierre, du bois, de l’argile, en utilisant bien sûr ce que l’on trouve sur place !

Le temps de travail s’effectuait le matin de 8h à 12h principalement. L’après-midi, nous avions du temps libre pour visiter les alentours, faire de la randonnée ou nous baigner dans la rivière. Nous avons également mené des activités avec les onze autres compas présents. De temps à autre, il nous arrivait d’aider les voisins à déplacer des cailloux. Au final la mission s’est déroulée à la cool, le rendement n’était pas important. Mais l’enthousiasme était là. « On est pas pressé. Si on met dix ans au lieu de trois, c’est pas grave », soulignait Fred.

*Faïsses : murs de soutènement pour les cultures en terrasses

     
Piste d'action

 

Présentation de l'équipe

Les compagnons :

Renan, Bertrand, Paul, François, Jacques et Thibault

Équipe :
 1e temps - 2015/2016
Groupe :
 St. Nom La Bretèche
Territoire :
 Ile de France

 

Retour sur cette expérience…

Cet expériment nous aura permis de nous révéler, de mieux nous cerner, de pouvoir envisager une suite tous les six. Nous avions besoin d’apprendre à nous connaître différemment, de renforcer la cohésion de groupe. C’est aussi une expérience très enrichissante puisqu’on revient à des valeurs essentielles. Cet expériment nous aura ouvert l’esprit, fait murir et acquérir de l'expérience. Malgré des difficultés dans l’organisation, ce camp témoigne pour notre équipe la fin d'une année bien remplie elle aussi, mais surtout le commencement d'une autre, au cours de laquelle nous nous efforcerons de construire notre expériment long et de VIVRE NOS RÊVES de compagnons !

Merci encore à Fred et à toute l'équipe des Fous de la Sogne, ce camp était mémorable !

Ronan pour les Compapayés.

 

 

Les compas font leur cinéma au sénégal
Rencontre de réfugiés sur le camp de Norrent-Fontes
Posted in Témoignages de compas.