Heureux sont ceux qui croient sans m’avoir vu

"Heureux sont ceux qui croient sans m'avoir vu". Jean 20, 29

Croire, ça veux dire faire crédit, faire confiance.

Dans notre monde, à qui et à quoi faire confiance ? A tout, ou faut faire le tri ?

#YALLASGDF2016

Saint Thomas (Jean 20, 24-29)

Or, l’un des douze disciples, Thomas – surnommé le Jumeau – n’était pas avec eux quand Jésus vint. Les autres disciples lui dirent : « Nous avons vu le Seigneur. » Mais Thomas leur répondit : « Si je ne vois pas la marque des clous dans ses mains, si je ne mets pas mon doigt à la place des clous et ma main dans son côté, je ne croirai pas. »

Une semaine plus tard, les disciples de Jésus étaient de nouveau réunis dans la maison, et Thomas était avec eux. Les portes étaient fermées à clef, mais Jésus vint et, debout au milieu d’eux, il dit : « La paix soit avec vous ! ». Puis il dit à Thomas : « Mets ton doigt ici et regarde mes mains ; avance ta main et mets-là dans mon côté. Cesse de douter et crois ! » Thomas lui répondit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « C’est parce que tu m’as vu que tu as cru ? Heureux sont ceux qui croient sans m’avoir vu ! »

~ Une lecture de Saint Thomas... (Frédéric Ozanne, aumônier national Compagnons)

Pour avancer et devenir un homme ou une femme, il est une vraie question : à qui / à quoi faisons-nous confiance ? C'est un grand choix, préalable à beaucoup d'autres. Il y a tellement de personnes qui prétendent avoir une vérité pour nous, qui disent avoir exactement ce qu'il nous faut... Il y a tellement de mensonges et de tricheries autour de nous qu'il faut être réaliste. Et en même temps, comment vivre sans confiance ?

Thomas n'est pas un perdreau de l'année : "si je ne vois pas [...] je ne croirai pas" Jean 20, 25. On ne lui la fait pas ! Or de question de faire confiance aveuglement.

On dit souvent de Thomas que c'est l'homme du doute. C'est surtout un homme de sens. "Si je ne vois pas la marque des clous dans ses mains, si je ne touche pas... je ne croirai pas, je ne ferais pas confiance". Ses 5 sens, sa sensibilité, ne sont pas à distance de sa foi, comme si elle pouvait être dans les nuages. Notre foi passe par nos sens.

Saint Jean ne dit pas autre chose d'ailleurs."Nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous et nous y avons cru" 1 Jn 4,16. Il connait avant de croire. Comme si l'expérience était première par rapport à la confiance.

Faire l'expérience de la présence de Dieu pour nous, de son amour... et faire confiance : c'est le chemin fait par Thomas pour chacun de nous. La proposition spirituelle des compagnons est une... proposition pour faire cette expérience.

A qui / à quoi est-ce que je fais confiance ?

Pourquoi ?

Quelle expérience ai-je déjà fait et qui me permet de faire confiance ?

Est-ce que ça te parait raisonnable ? Et la foi, te parait-elle raisonnable ?

Expérimenter la citoyenneté à l'agora compagnons
Dans l'FC1 de Nantes ♫ ♪ ♬
Posted in Actus YALLA, Carroussel d'Accueil.