La promesse, pour se mettre en route

Engagement personnel et symbolique, la promesse prend tout son sens dans les tout premiers mois de la vie en équipe. Une clé pour agir au pluriel et progresser au singulier.

Ce soir, c’est soirée débat entre les accompagnateurs Compagnons du territoire. Marc, accompagnateur pédagogique, a préparé un repas et quelques questions pour lancer la discussion. Mais il sait déjà qu’en cette rentrée le thème incontournable, c’est la promesse ! Daniel, AC, témoigne: «Julien, qui débute son deuxième temps, ne veut toujours pas entendre parler de la promesse: il dit qu’il n’est pas prêt, pas sûr…». « Emilie, elle, en fait tout un plat et se met vraiment la pression ». Justine, AC depuis un an ajoute : « Je ne savais pas vraiment comment m’y prendre quand l’équipe que j’accompagne a débuté. Mais ce sont eux qui, suite à mon interpellation, se sont saisis de cet enjeu. Un premier temps de réflexion, puis, dès le mois de novembre, leur tout premier week-end en équipe. Le dimanche après-midi je les ai rejoints dans une clairière embrasée des couleurs d’automne et là, chacun à leur tour, avec leurs mots, ils ont dit « je promets ». À ce moment là, j’ai vraiment vu naître l’équipe. »

La promesse, en tant qu’acte symbolique et personnel, est une démarche engageante. C’est aussi un acte social et collectif : adressée à l’équipe, prononcée devant d’autres, reçue par l’accompagnateur Compagnons ou un aîné dans le scoutisme, la promesse fait communauté. Mais ce n’est pas pour autant une montagne à franchir ni un serment « à la vie à la mort » ! Dire « Je promets », c’est d’abord dire aux autres «oui, j’ai envie de prendre cette route avec vous, oui, j’ai envie de me lancer dans le parcours Compagnons, oui, je veux faire de mon mieux pour laisser le monde un peu meilleur ».

La promesse est, justement, une « promesse» : le désir de vouloir prendre la route. C’est ainsi qu’elle prend tout son sens dans les premiers mois de la vie d’une équipe. C’est l’occasion pour chacun des compagnons de choisir de faire partie de l’équipe, de le dire formellement à ses co-équipiers et de s’engager à faire de son mieux pour vivre selon la loi scoute. Celle-ci dit notre idéal de vie : elle ne nous demande pas d’être parfait mais de faire de chacun de ses articles un axe structurant de sa vie. Une balise pour les moments où il y aura des choix à poser, des orientations à prendre. La loi nous dit aussi que sur ce chemin, personne n’est seul, car Dieu nous accompagne. Quand un compagnon fait sa promesse, c’est aussi l’opportunité de reconnaître la présence de Dieu à nos côtés, pour nous rendre plus fort tout au long de notre chemin.

La promesse est un engagement qui nous relie à notre histoire, en faisant mémoire de chacune des fois où nous avons fait ou renouvelé notre promesse. Elle nous lie à tous les scouts et guides du monde entier. Avec eux nous partageons la même loi scoute, le même idéal d’un monde appelé à être chaque jour un peu meilleur, à la mesure de nos promesses.

 

Amélie Teisserenc

Responsable nationale Jeunes adultes & Branche aînée

AZ30-couverture

N°30 - Août 2012

Prépare ta promesse !

Kit anim', chants, partitions... Tout les outils pour préparer ta promesse

More Info

Guillemet-Azimut

Guillemet-droite-Azimut

Les mots, les gestes de la promesse

 

Le ou la compagnon prononce sa promesse sur la loi des Scouts et Guides de France.

Il ou elle

  • Parle en vérité et agit en cohérence.
  • Est digne de confiance et sait faire confiance aux autres.
  • Va au devant des autres et tisse des liens de fraternité avec les scouts et guides du monde entier.
  • Emploie ses ressources avec sagesse.
  • Affronte les difficultés avec optimisme.
  • Participe à la construction d’un monde de justice et de paix.
  • Aime et protège la création.
  • Vit avec énergie et prend des initiatives.
  • Accueille la Bonne Nouvelle par ses actes au service des autres.
  • Est responsable de ses paroles, de ses actes et de ses pensées.

Chaque compagnon prépare un texte personnel de promesse, en y inscrivant ses propres mots et son propre style. Il y dit ses aspirations, ce qui a de l’importance à ses yeux, ce qu’il attend de ses équipiers. Ce texte de promesse, la loi et toute autre parole portée par l’équipe ou par le compagnon (texte d’évangile, méditation, chant,) structure la cérémonie de promesse. Un lieu, une marche, un feu, des gestes symboliques viennent rendre tangible ce qui se vit.  

 

médaillon-promesse

Le médaillon de la promesse compagnon

 

 

Liberté, égalité... mixité
quand il y a de l'orage dans l'air...
Posted in Azimut, Vie de Branche.