Choisir l’expériment

Pour une équipe, bien choisir l’expériment n’est pas toujours de l’ordre de l’évidence. Chacun doit s’y retrouver. Afin d’aider les équipes Compagnons dans leur choix, il existe des méthodes.
Et même une « recette »…

Ewan surgit dans la salle à manger avec un sourire large jusqu’aux oreilles : ça y est, il sait quel sera le prochain expériment pour l’équipe : réhabiliter l’intérieur d’un phare, situé sur la côte, à une vingtaine de kilomètres de là. «L’asso’ qui s’en occupe est partante ! » Louis lance immédiatement un « trop cool » d’approbation. En revanche, Nadia et Grégoire ont l’air moins emballés, quant à Mathilde, comme d’habitude ces dernières semaines, elle ne dit trop rien… François et Florence, les accompagnateurs Compagnons, échangent un clin d’œil : l’heure de parler motivations a de nouveau sonné. Une équipe compagnons, c’est une réelle alchimie. Souvent magique mais pas toujours facile à obtenir ! Ce qui les unit, au-delà des affinités, c’est l’action : ce qu’ils font ensemble, et même plus justement, ce qu’ils vivent ensemble. Pour que chacun trouve des raisons de vivre et de s’épanouir dans les expériences et les projets vécus, le processus qui mène au choix du projet est fondamental. D’où les motivations. François et Florence ont pour cela une méthode, un peu comme une recette de cuisine… Tout d’abord extraire avec délicatesse les désirs du cœur de chaque compagnon. Ne pas hésiter à saupoudrer de quelques mots pour aider à la formulation. Donner à chacun le temps et éventuellement des méthodes de créativité pour glaner un peu de nouveauté et approfondir les premières idées.

Voilà une première base! Demandez-leur alors d’identifier dans leur récolte de nouveaux ingrédients : leurs attentes. Non plus ce qu’ils veulent faire, mais ce qu’ils veulent vivre. Une fois réunis ces éléments, tout est dans l’art de les accommoder. Commencer par favoriser l’échange : un temps où chacun peut en toute confiance exposer aux autres ses désirs et ses attentes, des plus audacieuses au plus intimes, sans tabou. Des ingrédients « veto » peuvent aussi être posés : pas besoin de déclencher des allergies! Vient ensuite l’heure des choix : regrouper et mêler ce qui est de même nature puis demander à chacun de doser en fonction de ce qui l’attire. À ce stade là on peut tout à fait être alléchés des propositions autres que les siennes ! Pour l’avant dernière étape : faire lever la pâte avant de la cuire, il faut prendre son temps. Laisser reposer pour s’y remettre ensuite. Faire gamberger l’imagination à partir des éléments recueillis, donner libre cours à la parole et aux idées vagabondes qui viendront enrichir petit à petit le projet. Puis, revenir en cuisine pour arrêter le choix : trancher entre plusieurs possibilités, éliminer les aspérités peu réalisables et épicer avec quelques bonnes idées : c’est prêt, tout peut commencer!

 

Amélie Teisserenc

Responsable nationale Jeunes adultes & Branche aînée

AZ31-couverture

N°31 - Novembre 2012

Vivre des expériments

Retrouve sur cette page tous les ingrédients nécessaire à un bon expériment !

More Info

Guillemet-Azimut

Guillemet-droite-Azimut

Nos paris d'avenir

 

Nos paris d’avenir, paroles de jeunes sur le monde d’aujourd’hui», c’est le titre du document publié l'été 2012 en écho à tout ce qui a été vécu et initié à Paris d’Avenir. C’est aussi un condensé de la parole des compagnons pour témoigner de ce qu’ils vivent, acquérir des soutiens pour leurs expériments et faire changer le regard sur le scoutisme. Les sept paris sur le monde lancés par ce document sont les fruits de ce que vivent les équipes Compagnons, dans toute la France et à l’étranger. En faire une synthèse permet aux compagnons de mettre des mots sur ce qui les fait bouger, et ainsi contribuer à dessiner l’avenir. Chaque équipe Compagnons est invitée à rencontrer une personnalité, un élu, pour lui présenter ce qu’elle réalise ou projette et lui demander du soutien pour leurs projets. C’est une opportunité de valoriser les projets vécus, témoigner des engagements pris et constituer un réseau pour soutenir leurs expériments. C’est surtout la possibilité de faire changer le regard sur le scoutisme !

 

Et dieu dans tout ça ?
Liberté, égalité... mixité
Posted in Azimut, Vie de Branche.