Soirée avec les demandeurs d'asiles

Top Vert 2 – spectacle artistique pour demandeurs d’asiles

Passer le Nouvel An avec des réfugiés est une expérience peu commune. C’est pourtant le projet que s'est donnée une trentaine de compagnons de toute la France lors du camp Top Vert n°2 hiver 2016

caret-down caret-up caret-left caret-right
Luc Compagnon

Axé autour de la thématique de l’art, notre projet avait pour but de créer un contact pas forcément évident à première vue et de passer un bon moment avec des réfugiés, en partenariat avec deux associations parisiennes. Tout au long de la semaine où nous nous sommes retrouvés à Varennes sur Seine, nous nous sommes répartis en 5 équipes pour préparer la soirée du Nouvel An. Trois équipes étaient des équipes de musiciens, dont l’objectif était de reprendre des chansons ou morceaux existants pour les adapter à leur formation et ensuite les interpréter lors de la soirée du Nouvel An. Une équipe s’est donné le défi de créer une pièce de théâtre en passant outre la barrière de la langue et une autre équipe de danseuses a créé de toute pièce une chorégraphie sur une musique.

Au cours de ce camp, un certain nombre de temps de réflexions étaient consacrés à la rencontre pour préparer au mieux le Nouvel An, afin de comprendre au mieux la situation des personnes que nous allions rencontrer pour essayer que tout se passe au mieux. Le soir du Nouvel An, nous nous sommes répartis en deux groupes pour rejoindre les locaux des deux associations. Un premier groupe de 5 compagnons s’est rendu dans les locaux de France Terre d’Asile ou des jeunes migrants étaient hébergés. Après un repas préparé ensemble et partagé à table, nous avons pu jouer les morceaux préparés. On avait aussi préparé des percussions qu’on avait données aux réfugiées pour jouer tous ensemble. Ce fut une véritable amorce à l’échange puisque nous n’étions pas forcément très à l’aise dès le début, mais à partir de ce moment-là, s’en est suivi un long temps de partage musical où nous avons fait essayer nos instruments et joué ensemble.

A posteriori, je me rends compte que c’était une expérience très enrichissante, tant sur le point de vue de la rencontre avec les demandeurs d’asile que tant sur point de vue de la création d’un projet artistique. Des musiciens de tous les niveaux étaient présents et Top Vert était une super occasion de découvrir de nouveaux styles, de nouveaux instruments, ou même de se perfectionner dans le sien. Les migrants avaient aussi beaucoup à nous apporter en nous racontant leur parcours et la manière dont ils vivent en France.

Top Vert à l'AG 2017
Posted in Top Vert.