Education et solidarité avec les jeunes du burkina Faso

En ce qui concerne les objectifs du projet en lui-même, nous voulions nous rendre utiles même si nous savions que notre influence ne serait que minime par rapport aux besoins qu’ont les habitants de Yakin. Nous nous sommes donc fixés des objectifs que nous pensions indispensables au bon développement des élèves du village mais que les habitants n’auraient pas entrepris d’eux-mêmes: ces projets n’étaient pas réellement indispensables pour eux voire artificiels: réaménager les abords de l’école pour que les élèves puissent évoluer dans un lieu sain, propre et propice au développement d’activités (développer un potager,  planter quelques arbres, remplacer la clôture..)

 

Rénovation d’une école à Yakin

Notre action en générale visait à améliorer la qualité de vie au village. C’est pourquoi nous avons décidé que chaque projet que nous avons entrepris seraient financés et réalisés par nous. Pour l'aménagement de la bibliothèque, la construction du mur de forage et la peinture des salles de classe, nous nous sommes rendu à la capitale pour y acheter des matériaux, des livres et des pots de peintures. En premier lieux nous avons monté une étagère pour y entreposer les livres qui ne trouvaient pas de place et avons tout ranger de façon à ce que tout puisse être facile d'accès. Notre deuxième action consistait à construire un mur de forage, n'étant pas maçon nous avons eu besoin de l’aide d’un professionnel, nous l’avons donc juste aidé, il nous expliquait ce que nous avions à faire. Nous avons encadré entièrement la troisième partie du projet.  Sur cette partie nous étions seul (avec les scouts Burkinabés et le membre de ADY qui nous suivait), nous avons peint trois salles de classes pour rendre le cadre plus propre et plus agréable pour l’enseignement.

La rencontre avec des jeunes de Yakin

Tout au long des deux semaines, nous avons organisés des rencontres avec les jeunes du village, moments de discussion ou nous avons pu apprendre leur culture, comment ils vivent mais aussi et surtout créer des liens forts avec eux. Nous avons aussi appris un peu de leur culture en nous rendant dans leur différents lieux de cultes. De plus, nous avons aussi organisé une soirée culturelle ou nous avons pu échanger chacun notre tour sur nos danses, nos chants et sur le théâtre, avec ensuite des démonstrations. Mais les échanges les plus importants se sont fait lorsque nous sommes partis avec les scouts Burkinabés en semaine de découverte. Ils  avaient eux même prévus le contenu pour nous faire découvrir leur culture.

pistes d’actions

picto-checkFiche d'identité du partenaire


Nom : ASBF (Association des Scouts du Burkina Faso)

Pays :

Burkina FASO. 
Domaine d'action :

Enfance et Education

Contact : 

Clémence ANCERY

vsccongoeduc@sgdf.fr

   

Témoignage

3 compas l’année dernière on fait leur projet de solidarité international à Djoumouna. Ils ont pu, avec une trentaine de scouts locaux, construire des panneaux d’orientation, des bancs en bambou Ils avaient également  nettoyé et aménagé  la forêt environnante et aider à la création d’engrais avec de l’herbe dans les champs.

Petite vidéo présentation

agroécologie et rencontres avec des jeunes malgaches
Camp chantier solidarité Saint-Martin 2018
Posted in Actu compagnons.