Compagnons, osons faire face aux enjeux du monde !

Du 30 octobre au 1er novembre 2015, nous, jeunes Scouts et Guides de France de 17 à 21 ans, 94 Compagnons, nous sommes réunis à Grenoble. Nous représentions 46 territoires pour notre Agora annuelle. Autour du thème « Oser faire face aux enjeux mondiaux », nous avons réfléchi, rencontré des témoins, débattu.

Ces échanges nous ont rappelé ce vieux conte africain. Il était une fois une forêt qui brûlait ardemment. Tous les animaux quels qu’ils soient se mirent à fuir les flammes à l’exception d’un tout petit oiseau : le colibri. Le colibri versait des gouttes d’eau de son bec sur l’incendie, à la différence des autres animaux qui trouvaient cette action vaine. Mais le colibri  s’obstinait, persuadé que sa petite contribution pourrait avoir un impact : « Moi, au moins, j’ai fait ma part ».
À l’image du petit colibri, nous avons pris conscience que chacune de nos actions, à notre échelle, a un impact sur les enjeux mondiaux. Cette lettre traduit nos convictions et nos engagements, fruits de notre Agora.

nous voulons être acteurs de la politique

agora15-echange-maire

Temps d'échange avec Eric Piolle, maire de Grenoble.

Les discussions et débats que nous avons menés révèlent une nécessité d’être acteurs et décisionnaires de la politique de notre monde : celui de demain. Nous, Compagnons, ressentons un besoin profond d’être écoutés. Nous voulons être témoins des répercussions de nos engagements politiques, et nous sentir plus concernés par les prises de décision qui influeront le monde de demain. Le manque de transparence dans le discours de certains dirigeants entraîne un sentiment d’impuissance ainsi qu’un manque d’implication des jeunes dans la politique. Il est nécessaire de rappeler que le vote est un droit mais surtout un devoir. Un dialogue entre les politiques et la jeunesse nous semble donc indispensable afin de nous sentir citoyens.

C’est pourquoi il est primordial de faire intervenir des élus (maires, députés, sénateurs…) dans le cadre scolaire afin de nous sensibiliser et de nous aider à développer un esprit critique. Aussi, la mise en place de temps de parole et de débats favorisera un sentiment de compréhension et d’écoute parmi nous. Cet esprit critique associé à ces temps de parole nous permettra d’oser faire entendre notre voix et ce dans un cadre respectueux. À une plus grande échelle, on peut envisager des structures permettant par exemple de soumettre des projets de lois au Parlement, entraînant une participation active des  jeunes à la démocratie.

Nous, Citoyens du Monde, croyons à l’universalité de la Déclaration des Droits de l’Homme. Son application devrait passer par la démocratie à l‘échelle mondiale. La corruption gangrène l’économie et favorise les inégalités, qu’elles soient sociales, salariales ou éducatives. Il peut nous sembler difficile de combattre ces problématiques de grande ampleur. Cependant, il existe de nombreuses manières d’agir à notre échelle. En osant demander de l’aide, en interagissant avec autrui, chacun peut être l’origine d’initiatives citoyennes permettant de changer les choses. Ces initiatives peuvent se concrétiser via différents outils, qu’ils soient virtuels ou concrets : pétitions, lettres ouvertes, e-mails, sensibilisation par le biais d’événement tels que la COY11.

En tant que Compagnons, nous osons nous engager face à ces inégalités de taille.

une économie de la sobriété heureuse

agora15-equipe-echangeAujourd’hui, nous constatons que le monde est gouverné par l’argent. Jeunes adultes citoyens, cela ne nous laisse pas indifférents, même si l’économie est un sujet parfois complexe. En parler, c’est déjà oser. Nous prenons conscience que nous vivons dans une société de surconsommation. Nous ne savons pas nous satisfaire d’un mode de vie simple. Nous rêvons d’un monde meilleur, un monde de la sobriété heureuse et de l’essentiel. Un monde où l’humain passe avant le profit.

Forts des valeurs que nous avons apprises chez les Scouts et Guides de France, nous, Compagnons, pouvons agir pour montrer les bénéfices d’un mode de vie plus simple et plus durable. Nous avons compris que les inégalités économiques compliquent le vivre-ensemble. En raison des disparités de revenus des familles, tous les jeunes n’ont pas un égal accès aux études. Les différences de salaires entre hommes et femmes subsistent, malgré les efforts déjà consentis.

Nous, Compagnons, pouvons tenir les jeunes mieux informés des programmes d’aide aux études, comme les bourses.

 

environnement : une responsabilité locale

agora15-visite-ecoquartier

Visite de l'écoquartier de la caserne de Bonne

L’environnement : à qui revient la responsabilité d’en prendre soin ? Nous, Compagnons, croyons que nous en sommes tous responsables, si nous tenons à léguer une planète praticable à nos enfants ! Cette responsabilité commence chez soi dans des actions du quotidien : c’est avec des grains de sable que se forment les plus grands massifs. Nous ne sommes pas impuissants face au réchauffement climatique et aux gaz à effet de serre. Il est grand temps d’agir, chacun selon ses moyens, et avec sa propre sensibilité. Le tri des déchets, le compost partagé avec les habitants du quartier, sont déjà un grand pas sur le chemin du développement durable. Pour notre alimentation, nous pouvons privilégier les potagers urbains et les circuits courts. Même si le résultat n’est pas immédiatement visible il n’en est pas moins réel. À l’heure de notre Agora, nous sommes à un mois de la COP21. Cette conférence montre bien que la prise de conscience grandit et s’universalise. Chacun est libre de faire entendre ses idées à travers de nombreuses pétitions qui circulent. Arrêtons de nous taire sous le prétexte de notre jeune âge ! Dans la société actuelle nos voix valent autant que toutes les
autres, elles méritent d’être entendues et écoutées.

Nous, Compagnons, sommes déterminés à agir pour un monde plus durable. Certaines villes comme Grenoble ont lancé des projets de rénovation et d’aménagement. Des quartiers éco-durables exploitent des énergies renouvelables et visent l’autonomie énergétique. Des zones à l’abandon ont été réaménagées en espaces verts et écologiques, qui préservent la biodiversité et bénéficient à la population. Nous sommes capables de nous investir avec les mairies et les associations dans des projets similaires, pour les mettre en place plus rapidement, et à plus grande échelle. Notre but est de faire de la  simple étincelle un feu de camp, et d’œuvrer avec d’autres à encourager les initiatives déjà lancées.

vivre ensemble, dans la diversité

agora15-visite-isolement

12% des français sont en situation d'isolement, selon une enquête de la fondation de France (2013)

Nous, Compagnons, croyons qu’il est possible de tendre la main à notre prochain. En particulier envers les personnes en situation d’isolement, qu’importe leur âge, leur situation sociale ou économique. De simples gestes suffisent à intégrer ces personnes dans la société. Prendre de son temps afin de partager un moment, d’échanger avec une personne dans le besoin, est à la portée de tous. Au même titre, nos expériments, à toutes échelles, sont destinés à agir concrètement, de manière solidaire et dans un but collectif. Nos projets permettent de favoriser le tissage de liens sociaux, ne serait-ce que par les rencontres avec les différents partenaires qui nous soutiennent, dans la réalisation et la concrétisation de nos idées. Osons nous intéresser, nous impliquer dans le monde qui nous entoure et sortir de notre quotidien, de notre zone de confort. Ayons le désir de donner de notre temps pour les autres et la volonté de réaliser des actions solidaires lors de notre engagement Compagnon. Nous voyons et comprenons les conflits socio-culturels. Le racisme, les écarts sociaux, les inégalités hommes-femmes sont des réalités qui cristallisent les divisions de notre société. Elles sont causées par l’ignorance, les idées reçues, la crainte de l’autre. Favoriser la rencontre des personnes issues de classes sociales, professionnelles et culturelles différentes, créer des liens avec des individus en marge de la société, sont pour nous des pistes d’action. Pour concrétiser notre engagement, nous pouvons visiter les maisons de retraite, participer à des soupes populaires, nous impliquer pour la jeunesse de nos quartiers.

agora15-terrePendant l’Agora, nous avons affirmé nos convictions, et nous avons le désir de faire évoluer la société en accord avec nos valeurs. Nous pourrions nous contenter d’obéir : cela reviendrait à nous laisser porter passivement dans une société qui ne nous convient plus. A contrario, nous pourrions exclusivement résister, au risque d’une marginalisation d’où le changement est impossible. Il s’agit alors pour chacun de réussir à trouver son équilibre entre obéissance et résistance. Deux Compagnons élus parmi nous porteront nos convictions à la COY, la conférence des jeunes, en marge de la COP21. Jeunes adultes responsables, nous prenons la décision de financer des projets internationaux grâce au FSI, le Fonds de Solidarité Internationale. Avec les Rovers de toute l’Europe, deux Compagnons participent à la délégation  du Scoutisme Français pour construire ensemble un monde meilleur à l’Agora Européenne, cette année à Madrid. Enfin, deux d’entre nous portent notre parole à l’Assemblée Générale des Scouts et Guides de France.

Nous, Compagnons, suite à cette lettre, osons faire face, dans l’action, aux enjeux mondiaux.

COY11 : VOUS Y ALLEZ ?
Participe à la rédaction des médias de la branche
Posted in Actu compagnons, Actus CB, Carroussel d'Accueil, Infos Agora.